Logo de la FCSQ Fédération des commissions scolaires du Québec

La concertation et la collaboration sont nécessaires pour le bien-être de tous les enfants

6 février 2020 11:37

Québec - Lors des audiences de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) a lancé un appel à la concertation et à la collaboration entre le milieu scolaire et les services de protection de la jeunesse.

« L’école est généralement l’endroit où un enfant passe beaucoup de temps. L’école, les enseignants, les professionnels, le personnel de soutien, la direction travaillent tous à développer un lien de confiance fort entre l’élève et l’école, puis, entre la famille et l’école. Pour tous les enfants et leurs parents, la question de confiance envers le milieu scolaire prend une importance capitale. Ne pouvons-nous pas travailler ensemble pour utiliser ce lien de confiance et le répercuter sur les services sociaux ou ceux de la protection de la jeunesse? Ou, à l’inverse, l’intervenante ou l’intervenant de la DPJ ne pourrait-il pas être une clé de voûte pour renforcer le lien avec l’école? Nous travaillons toutes et tous pour le bien-être de l’enfant. Soyons des collaborateurs dans une perspective de complémentarité des rôles », a affirmé Mme Louise Lortie, vice-présidente de la FCSQ.

La question de la confidentialité

La FCSQ a également posé la question de la confidentialité, nécessaire au respect fondamental des familles, mais aussi une barrière empêchant le milieu scolaire de mieux intervenir et d’être partie prenante de la stratégie. Elle a d’ailleurs appelé à la mise en place d’un processus de concertation, afin que l’école puisse non seulement contribuer à l’analyse de la situation, mais aussi participer à la détermination de la stratégie d’intervention.
« Nous comprenons les enjeux liés à cette confidentialité. Nous comprenons les parents de vouloir rester discrets. D’ailleurs, personne au sein du réseau scolaire ne veut contrevenir à la dignité et au respect des élèves et de leur famille. Il nous apparaît incontournable cependant de revoir ensemble cette notion de confidentialité. Quels sont ses avantages, mais aussi ses inconvénients? Si elle nous empêche de bien intervenir, comment peut-on la redéfinir? », a ajouté Mme Lortie.

La prévention et l’information sont nécessaires

« De nombreux efforts sont déployés par l’ensemble des acteurs préoccupés par la protection de la jeunesse. Chacun conduit sa stratégie d’intervention en fonction de sa mission et de son champ d’action. Nous considérons que des efforts additionnels doivent être consentis pour sensibiliser et mobiliser tous les intervenants oeuvrant auprès des jeunes, y compris le personnel scolaire, en les outillant pour mieux déceler et agir sur la maltraitance. Il faut également mieux faire connaître la DPJ au milieu scolaire. Dans cette perspective, la Fédération est prête à travailler avec les instances de la DPJ pour esquisser un dispositif plus intégrateur des activités de formation, de sensibilisation et d’intervention auprès des jeunes », a conclu la vice-présidente de la FCSQ.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes grâce à l’engagement de quelque 120 000 employés. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

-30-

Source :

Caroline Lemieux
Directrice des communications, des affaires publiques et de la concertation régionale
Fédération des commissions scolaires du Québec
Tél. : 418 651-3220
Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca
Twitter : @fcsq