Tournée du président de la FCSQ en Abitibi-Témiscamingue Rencontre avec des acteurs mobilisés autour des besoins de leur région

4 octobre 2019 10:30

La Sarre - Quelques jours après le dépôt d’un projet de loi annonçant l’abolition de la gouvernance scolaire démocratique, le président de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), Alain Fortier, a profité de son passage en Abitibi-Témiscamingue pour rencontrer de nombreux acteurs régionaux et échanger sur la question. « Les gens tiennent à leurs institutions régionales. Qu’elles proviennent du milieu municipal, socio-économique ou de l’éducation, les personnes rencontrées m’ont exprimé leurs craintes par rapport à la réforme Roberge. La centralisation du pouvoir vers Québec inquiète, car on craint les conséquences négatives vécues avec la réforme de la santé. » a indiqué M. Fortier.

Les différentes rencontres ont permis au président de la FCSQ de mieux comprendre les interrogations des acteurs de la région de l’Abitibi-Témiscamingue. « Les débats stériles de structures ne sont pas la priorité des gens sur le terrain. Ils souhaitent parler des vrais problèmes du réseau de l’éducation comme la pénurie de main-d’oeuvre et surtout de persévérance et de réussite des élèves. » a ajouté M. Fortier.

En compagnie de Mme Annie Quenneville, présidente de la Commission scolaire Harricana, de M. Gibert Barette, président de la Commission scolaire du Lac-Abitibi, de M. Pierre Rivard, président de la Commission scolaire du Lac-Témiscamingue, de M. Gaétan Gilbert, président de la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois et de M. Daniel Camden, président de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda, le président de la FCSQ a pu constater à quel point les élus sont importants pour la population et le développement socio-économique de la région.

« Les élus scolaires de la région connaissent très bien leur territoire. Ils s’assurent de la répartition équitable des ressources, du lien entre la communauté et l’école, entre l’école et le conseil des commissaires. Ils font un travail remarquable et ont réellement à coeur le développement de l’Abitibi-Témiscamingue. Ils font la différence dans la vie des élèves et de leur milieu » a conclu, M. Fortier.

À propos
La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes grâce à l’engagement de quelque 120 000 employés. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

-30-

Source

Caroline Lemieux
Directrice des communications, des affaires publiques et de la concertation régionale
Fédération des commissions scolaires du Québec
Tél. : 418 651-3220
Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca
Twitter : @fcsq