Prix d’excellence de la FCSQ 2016-2017 Les saines habitudes de vie, les vivre et les adopter

1 juin 2017 22:00

Laval - À l’occasion du gala donnant le coup d’envoi à son congrès qui se déroule ce soir et demain sur le thème Rêvons l’école, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) a décerné ses Prix d’excellence 2016-2017 aux commissions scolaires des Portages-de-l’Outaouais, de l’Estuaire, de la Pointe-de-l’Île, des Bois-Francs et du Lac-Saint-Jean.
 
Les projets récompensés cette année sont des projets favorisant la sensibilisation des élèves ou du personnel aux saines habitudes de vie pour contribuer à leur santé, leur bien-être et leur qualité de vie. La FCSQ a reçu plus d’une centaine de candidatures, témoignant de la fierté des commissions scolaires à partager leurs bonnes pratiques et leurs réussites. Le gala s’est déroulé sous la présidence d’honneur de la championne olympique Sylvie Bernier, et ce sont des élèves des commissions scolaires de Laval et de la Seigneurie-des-Mille-Îles qui ont offert les prestations artistiques de la soirée.
 
Préscolaire et primaire
 
C’est le projet Dynamo-cerveau de l’école Saint-Paul qui a valu à la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais de remporter la palme dans la catégorie Préscolaire et primaire. Depuis septembre 2016, l’équipe-école utilise l’activité physique comme levier à l’apprentissage. Ainsi, dans un groupe, la moitié des élèves participe à un entraînement actif de 20 minutes, pendant que l’autre moitié est en classe pour ensuite inverser les rôles. Des pauses actives dans les classes entre les notions d’apprentissage ont aussi été instaurées pour maximiser la rétention des contenus.


 
Secondaire
 
Le projet Nourris ton cerveau de la Polyvalente des Rivières a permis à la Commission scolaire de l’Estuaire de remporter le Prix d’excellence destiné au Secondaire. Ce projet a pris naissance dans un milieu défavorisé où les élèves du primaire n’avaient pas tous accès à trois repas par jour à la maison, compromettant ainsi leur disposition à l’apprentissage. Pour pallier cette lacune, les élèves en classes d’adaptation scolaire de la polyvalente préparent et emballent des collations santé pour les élèves des écoles primaires ciblées. Au fil des ans, le taux d’absentéisme et le taux de décrochage ont connu une nette diminution. Ce projet permet également une ouverture à la différence et une reconnaissance envers la clientèle handicapée ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage qui prépare les collations.


 
Formation professionnelle
 
C’est le projet Activités d’échauffement quotidien – un mode de vie pour le Centre de formation des métiers de l’acier qui vaut à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île d’être lauréate du Prix d’excellence dans la catégorie Formation professionnelle. Constatant que la majorité de ses élèves soumettaient leurs muscles à des stress pouvant mener à des blessures, le Centre a mis en place une période d’activité physique quotidienne avec des exercices d’échauffement en début de journée adaptés à chaque métier enseigné. Il y a également un programme pour le personnel de bureau. Le projet est reconnu par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et a suscité l’intérêt de plusieurs autres centres de formation professionnelle.


 
Services de la commission scolaire
 
Le prix de la catégorie Services de la commission scolaire a été attribué à la Commission scolaire des Bois-Francs pour son projet Le Groupe Sportif de la CSBF. Afin d’encourager la pratique d’une activité sportive dès le primaire, la commission scolaire a créé des Groupes Sportifs pris en charge par les services de garde ou par les enseignants en éducation physique et à la santé. Près de 600 enfants s’inscrivent à l’automne et à l’hiver pour une série de 10 séances d’entraînement auxquelles s’ajoutent trois matchs interécoles. Chaque session laisse place à un sport différent. Chaque séquence est couronnée par un rassemblement dans une école secondaire pour tous les jeunes qui y participent.


 
Éducation des adultes
 
Le projet récompensé dans cette catégorie s’intitule Projet Teipakwah : cuisine collective autochtone de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean. C’est pour répondre à un besoin exprimé par les adultes provenant de la réserve autochtone Obedjiwan, qui fréquentent le Pavillon de formation en employabilité, que le projet a été mis sur pied. Avec l’aide d’une chef cuisinière, les élèves élaborent un menu avec des produits provenant de leur communauté et y ajoutent de nouveaux aliments sains et abordables. Les aliments sont ensuite remis aux participants à un coût modique afin d’en faire profiter leurs familles.


 
Mention spéciale
 
Le jury des Prix d’excellence a également accordé une mention spéciale à la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean pour le projet J’entreprends ma santé de l’école St-Joseph d’Hébertville. Ce programme permet aux élèves du primaire de devenir autonomes dans diverses activités sportives, soit le patin, la natation et les sports de glisse. Le volet alimentation est également en développement.


 
Une vitrine pour la qualité du système public d’éducation
 
Le gala des Prix d’excellence a été diffusé en direct sur Facebook Live et sera disponible sur le site et les médiaux sociaux de la FCSQ. Des vidéos de chacun des projets primés ainsi que des entrevues réalisées avec les gagnants durant le gala sont également accessibles sur le site Internet de la Fédération. Les lauréats des Prix d’excellence feront également l’objet d’une publication spéciale à la rentrée 2017.
 
La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

- 30 -

Source

Caroline Lemieux
Attachée de presse
Fédération des commissions scolaires du Québec
- Tél. : 418 651-3220
- Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca 
Twitter : @fcsq