Réaction de la FCSQ à la décision du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Navigateurs

26 juin 2019 11:36

Québec - À la suite de la décision prise par le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Navigateurs, la Fédération des commissions scolaires du Québec s’explique mal la désolidarisation de la commission scolaire dans le contexte actuel.

« Nous sommes déçus de la décision du conseil des commissaires des Navigateurs. Les commissions scolaires font face à de nombreux défis : pénurie de main-d’oeuvre, implantation de la maternelle 4 ans à temps plein, application du projet de loi sur la laïcité. Le gouvernement annonce le dépôt, à l’automne, d’un projet de loi modifiant la gouvernance des commissions scolaires, et nous sommes à quelques mois du prochain cycle de négociations des conventions collectives du personnel du réseau public d’éducation. Nous devons faire avancer la persévérance et la réussite scolaires et réfléchir collectivement aux défis rencontrés. La manière d’y arriver n’est certainement pas de s’isoler chacun dans son coin », a affirmé le président de la FCSQ.

Cette décision survient quelques semaines après l’assemblée générale de la FCSQ du 1er juin dernier. Le président, M. Alain Fortier, y a été réélu avec une majorité de plus de 80 %. Le président de la Commission scolaire des Navigateurs, M. Jérôme Demers, candidat défait à la présidence, avait pourtant plaidé pour une fédération rassembleuse et souhaitait en être le porte-parole officiel.

« Nous souhaitons que la commission scolaire puisse un jour faire le constat des avantages de l’union et de la solidarité des commissions scolaires. L’objectif est de préserver les acquis du système public d’éducation dans le meilleur intérêt des élèves. La FCSQ demeure ouverte à dialoguer avec la Commission scolaire des Navigateurs en vue de son éventuel retour dans nos rangs », a conclu M. Alain Fortier.

La Fédération continue de représenter la quasi-totalité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que celle du Littoral et de leur offrir des services. Elle a pour mission de valoriser notre système public d’éducation. Elle produit notamment des mémoires, avis et recommandations sur des projets concernant le système public d’enseignement. Elle offre de nombreux services aux commissions scolaires (représentation, formation, communication, relations de travail, etc.) Ces regroupements de services permettent aux commissions scolaires d’effectuer des économies d’échelle au bénéfice des élèves, des parents et des contribuables (relations de travail, lait-école, etc.)

Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes grâce à l’engagement de quelque 120 000 employés. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

 

-30-

Source

Caroline Lemieux
Directrice des communications et des affaires publiques
Fédération des commissions scolaires du Québec
- Tél. : 418 651-3220
- Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca 
Twitter : @fcsq