Laïcité de l’État Les commissions scolaires prennent acte de la Loi sur la laïcité de l’État

18 juin 2019 08:49

Québec - En réaction à l’adoption du projet de loi no 21, Loi sur la laïcité de l’État, le président de la Fédération des commissions scolaires, M. Alain Fortier, a réaffirmé la position des commissions scolaires et les défis d’application réels à venir dans le réseau public d’éducation.

« Nous prenons acte de l’adoption du projet de loi par l’Assemblée nationale. Comme elles l’ont toujours fait, les commissions scolaires vont appliquer la loi et vont le faire avec diligence. Des problèmes d’incohérence sont toujours là, pensons seulement à l’exclusion des écoles privées de la loi, pourtant subventionnées par l’État à 70 %, et aux autres membres du personnel non touchés par l’interdiction du port de signe religieux. Ceux-ci étant pourtant également dans une relation d’autorité envers les élèves. Nous déplorons aussi la perte de possibles enseignants et enseignants, dans la période actuelle de pénurie de main d’œuvre. Pour ces raisons, la FCSQ avait recommandé l’exclusion des commissions scolaires de la Loi », a rappelé M. Fortier.

« Néanmoins, une définition de signe religieux et une précision sur les mesures disciplinaires ont été ajoutées au projet de loi. Les ajouts suffiront-ils à clarifier la marche à suivre pour les gestionnaires du réseau de l’éducation, notamment pour les directions d’établissement, en contact en quotidien avec les membres du personnel? L’application de la loi nous le dira, mais celle-ci pose sans conteste des défis et des obstacles pour le monde de l’éducation », a-t-il conclu.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes grâce à l’engagement de quelque 120 000 employés. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire

-30-

Source

Caroline Lemieux
Directrice des communications et des affaires publiques
Fédération des commissions scolaires du Québec
- Tél. : 418 651-3220
- Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca 
Twitter : @fcsq