Campagne électorale 2018 La FCSQ présente ses attentes en matière d’éducation publique et invite les partis politiques à prendre position publiquement

25 août 2018 13:06

Québec - La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) a présenté aujourd’hui ses attentes en matière d’éducation publique et demande aux partis politiques de prendre des engagements durant la campagne électorale. Les enjeux portent sur la valorisation de l’école publique, la pérennité de son financement ainsi que le soutien à la gouvernance de proximité et à la démocratie scolaire.

La FCSQ souhaite que les partis prennent les engagements suivants :

- Reconnaître et supporter le leadership politique des commissions scolaires en matière d’éducation publique.

- En partenariat avec les commissions scolaires, valoriser sans réserve le réseau public d’éducation.

- Donner leur appui au modèle de gouvernance actuel, lequel a permis une hausse constante du taux de diplomation au Québec atteignant maintenant près de 80%.

- Favoriser la participation citoyenne aux élections scolaires et donner un mandat clair au Directeur général des élections concernant le vote électronique.

- Entamer un dialogue social pour définir le concept de gratuité scolaire au service d’une plus grande équité des chances de réussir pour tous.

- Bonifier la hausse annuelle de 6 % du budget dédié à l’éducation préscolaire et à l’enseignement primaire et secondaire.

- Financer à 100 %, et de manière récurrente, toute nouvelle mesure budgétaire.

- Développer un modèle permettant un financement adéquat des petites commissions scolaires garantissant ainsi le maintien des services dans les petites écoles.

- Éliminer le financement des écoles privées et allouer ces sommes pour favoriser une plus grande équité pour l’ensemble des élèves du Québec.

- Mettre en œuvre, en partenariat avec les commissions scolaires, des solutions innovantes à la pénurie de main-d’œuvre dans le réseau scolaire.

- Reconnaître et renforcer le pouvoir des commissions scolaires en tant que gouvernements locaux de proximité pour qu’elles puissent répondre aux besoins spécifiques des élèves de leur territoire.

- Assouplir les encadrements de la formation professionnelle, afin de permettre aux commissions scolaires de répondre adéquatement aux intérêts des élèves sur leur territoire et de jouer leur rôle en matière de développement économique.

- Soutenir les commissions scolaires aux prises avec des difficultés majeures à obtenir des terrains pour la construction et l’agrandissement d’écoles en donnant suite à ces attentes.

La FCSQ invite les principaux partis politiques à démontrer aux citoyens du Québec dans quelle mesure l’éducation publique est une priorité pour leur parti.

Des échanges francs et instructifs

Dans le cadre de son conseil général, la FCSQ avait invité les chefs des quatre principaux partis politiques à venir présenter leur vision et leurs engagements en éducation aux présidentes et aux présidents des commissions scolaires francophones et anglophones. Le premier ministre et chef du parti libéral, M. Philippe Couillard, la porte-parole de l’opposition officielle du Parti Québécois en matière d’éducation primaire, secondaire, d’éducation des adultes et de persévérance scolaire, Mme Carole Poirier, le candidat de la Coalition Avenir Québec dans la circonscription Vanier-Les-Rivières, M. Mario Asselin et le porte-parole de Québec solidaire, M. Gabriel Nadeau-Dubois étaient présents et ont échangé avec les élus scolaires, à tour de rôle.

« Nous sommes très heureux que les partis politiques aient accepté notre invitation. Nous avons pu avoir des échanges francs et instructifs avec eux. Certaines questions sont toutefois demeurées sans réponse et nous continuerons d’interpeller les partis tout au long de la campagne afin d’avoir des engagements clairs pour la réussite des élèves », a déclaré le président de la FCSQ, Alain Fortier.

Implication et collaboration

À l’issue de cette campagne, les élues et les élus scolaires du Québec vont :

- Continuer à jouer leur rôle de vecteurs d’équité afin d’assurer à tous les élèves, peu importe leur situation socio-économique ou l’endroit où ils se trouvent sur le territoire, l’égalité des chances de réussite.

- Renforcer leur partenariat avec le gouvernement du Québec et continuer à jouer un rôle actif afin d’éclairer les décisions gouvernementales en matière d’éducation.

- Poursuivre la collaboration avec tous les partenaires du réseau de l’éducation tout en respectant le rôle de chacun, afin d’assurer la réussite éducative de nos élèves.

À propos de la FCSQ

La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les instances de la Fédération sont composées d’élus scolaires qui représentent les commissions scolaires membres. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines, de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

– 30 —

Source :

Caroline Lemieux Directrice des communications et des affaires publiques
Fédération des commissions scolaires du Québec
- Tél. : 418 651-3220
- Cell. : 418 570-9716
- clemieux@fcsq.qc.ca
- Twitter : @fcsq