Éducation à la sexualité La FCSQ souhaite tout mettre en œuvre pour que l’implantation soit un succès

14 décembre 2017 16:47

Québec - La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) accueille positivement l’annonce du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport de rendre obligatoires les apprentissages en éducation à la sexualité pour tous les élèves du primaire à la cinquième année du secondaire dès la prochaine rentrée scolaire.
 
Bien sûr, plusieurs questions se posent en matière d’organisation scolaire, concernant l’identification et la formation du personnel responsable des apprentissages et l’intégration de ces contenus dans la grille-matières par exemple. Ces questions doivent être analysées avant l’entrée en vigueur de cette mesure. C’est pourquoi la FCSQ entend poursuivre sa collaboration aux travaux du comité consultatif mis en place par le gouvernement afin de s’assurer que l’implantation des apprentissages en éducation à la sexualité soit un succès et réponde aux besoins des élèves.
 
De plus, la Fédération met à la disposition du gouvernement son expertise afin de favoriser notamment le partage des bonnes pratiques existantes et une organisation du travail favorable à une implantation réussie.
 
« L’actualité récente témoigne à quel point l’éducation à la sexualité est devenue un enjeu de société, dépassant les murs de l’école. Le gouvernement, les parents, les corps policiers, le système de justice, l’industrie du divertissement, tous ont un rôle à jouer. », a déclaré le président de la FCSQ, Alain Fortier.
 
La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

-30-

Source : Caroline Lemieux
Attachée de presse
Fédération des commissions scolaires du Québec
Tél. : 418 651-3220
Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca 
Twitter : @fcsq