Maternelle 4 ans La planification avec tous les acteurs du milieu est toujours essentielle

5 novembre 2019 17:00

Québec - En réaction à l’adoption finale du projet de loi no 5, Loi modifiant la Loi sur l’instruction publique et d’autres dispositions à l’égard des services de l’éducation préscolaire destinés aux élèves âgés de 4 ans, la Fédération des commissions scolaires du Québec a tenu à réitérer la nécessité de mobiliser tous les acteurs du réseau public de l’éducation afin d’offrir les meilleurs services aux enfants de 4 ans, en complémentarité avec le réseau des services de garde éducatifs.

Dans le contexte actuel, lié entre autres à la surchauffe dans le milieu de la construction, à la pénurie de main-d’œuvre et aux immenses besoins en termes d’espace, pour les élèves de tous les niveaux, jeunes et adultes, il est important de bien planifier cette implantation.

« Plus de 250 nouvelles classes ont été ouvertes cet automne dans les écoles. Les commissions scolaires accomplissent leur mandat avec célérité, en accordant la priorité aux besoins des élèves. Nous sommes déçus du refus du ministre de l’Éducation de présenter un plan précis de déploiement tenant compte de la complémentarité avec les services de garde, des choix des parents et de l’enveloppe budgétaire, notamment. Toutefois, il est toujours temps de tenir un comité interpartenaires et interministériel, pour s’assurer du meilleur déploiement possible des maternelles 4 ans », a déclaré Alain Fortier, président de la FCSQ. 

La FCSQ salue également le travail des parlementaires au sujet de l’implantation des maternelle 4 ans prioritairement en milieu défavorisé. Elle insiste sur l’avantage de compter sur les acteurs locaux pour ce faire. « Centraliser les décisions pour le déploiement des nouvelles classes, comme pour toute autre décision touchant la réussite des élèves, n’est jamais une solution positive. Les gens du réseau sont disponibles, ils ont la meilleure connaissance des besoins de leurs milieux. J’invite le ministre de l’Éducation à s’appuyer sur ses partenaires », a-t-il conclu.

À propos
La FCSQ regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes grâce à l’engagement de quelque 120 000 employés. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

-30-

Source
Caroline Lemieux
Directrice des communications, des affaires publiques et de la concertation régionale
Fédération des commissions scolaires du Québec
Tél. : 418 651-3220
Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca
Twitter : @fcsq