Projet de loi n° 37 Les commissions scolaires expriment plusieurs préoccupations

20 septembre 2019 15:01

Québec - Après l’analyse du projet de loi n° 37, Loi visant principalement à instituer le Centre d’acquisitions gouvernementales et Infrastructures technologiques Québec, déposé cette semaine par le président du Conseil du trésor, M. Christian Dubé, la Fédération des commissions scolaires du Québec exprime plusieurs préoccupations et souhaite avoir l’opportunité de les exprimer lors des consultations à venir.

« Les commissions scolaires ont plusieurs inquiétudes, notamment au sujet de la création du Centre d’acquisitions gouvernementales. Nous déplorons ne pas avoir été consultés avant la création de cette superstructure d’achats regroupés. La souplesse nécessaire aux services aux élèves sera assurément absente. Les commissions scolaires sont déjà organisées pour l’achat de plusieurs biens et services; cette formule près du milieu et de ses préoccupations est à notre avis la meilleure voie à suivre », a déclaré M. Fortier.

« Les expériences passées, dont celle du Centre de services partagés du Québec (CSPQ), ne rassurent pas du tout les commissions scolaires. L’autonomie et la décentralisation au sein du réseau seront encore une fois malmenées par cette immense centralisation, créant une structure loin des écoles et des élèves. Cela s’inscrit, malheureusement, dans la perspective gouvernementale de tout concentrer à Québec. Nous comptons sur les consultations à venir pour améliorer le projet de loi et ne pas nuire aux besoins des élèves, seule priorité », a-t-il ajouté.

À propos
La FCSQ regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes grâce à l’engagement de quelque 120 000 employés. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

-30-

Source

Caroline Lemieux
Directrice des communications, des affaires publiques et de la concertation régionale
Fédération des commissions scolaires du Québec
Tél. : 418 651-3220
Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca
Twitter : @fcsq