Analyste - santé et sécurité des usagers

Commission : C. s. de Montréal
Catégorie : Personnel professionnel
Fin de concours : 22 octobre 2019, 23:59
Publié le 08 octobre 2019

Statut :
Durée : Indéterminée

Qualification

Satisfaire à l’option A ou à l’option B :

Option A
1) Être titulaire d’un diplôme universitaire terminal de 1er cycle notamment en environnement, ingénierie ou architecture avec une formation en santé et sécurité du travail
ET
2) Avoir minimalement 3 ans d’expérience en santé et sécurité du travail sur les chantiers de construction.

Option B
1) Être titulaire d’un diplôme universitaire de 2e cycle en sécurité et hygiène industrielles
ET
2) Avoir minimalement 3 ans d’expérience en santé et sécurité du travail sur les chantiers de construction.

Atouts
• Avoir une bonne connaissance des lois et politiques de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST)
• Être titulaire de la carte ASP construction

Lieu de travail

Annexe du centre Administratif
3737 rue Sherbrooke Est
Montréal,
H1X 3B3

Rémunération

Jusqu’à 78 640 $ selon l’expérience et les qualifications

Description

Sous la supervision directe de la direction adjointe en gestion de projets d’investissement, l’analyste en santé et sécurité des usagers (SSU) aura le mandat de coordonner les différentes actions afin d’assurer un environnement physique sécuritaire pour les activités des usagers de nos établissements lors du déroulement de travaux de rénovation et d’agrandissement.

Plus particulièrement, l’analyste SSU aura à :
• Coordonner les mandats de surveillance SSU confiés à la firme externe retenue à cet effet.
• S’assurer que notre Guide SSU et nos Instructions techniques relatives à la gestion des contaminants soient connus et respectés.
• Effectuer, sur demande ou au besoin, certaines visites de chantier afin de s’assurer du respect des exigences SSU.
• Coordonner la production annuelle ou bisannuelle, d’un état de situation des chantiers visités par la firme externe.
• Actualiser au besoin : notre Guide SSU au périmètre des chantiers; nos Instructions techniques relatives à la SSU; nos procédures; nos documents d’appels d’offres pour retenir les firmes externes effectuant la surveillance SSU de nos chantiers.
• Supporter les chargés de projets à titre d’expert conseil sur les questions relatives aux éléments suivants : le rôle de maître d’œuvre; le plan de mobilisation; la définition de gestion des risques; la gestion d’incidents sur les chantiers, etc.
• Assurer un rôle d’interlocuteur avec les agents de prévention et/ou les inspecteurs CNESST.
• Collaborer potentiellement à toutes les étapes d’un projet et auprès de l’équipe multidisciplinaire, incluant les hygiénistes du travail et santé environnementale.
• Contribuer au développement et à la mise à jour d’outils; de mécanismes d’évaluation; de suivis périodiques et de reddition de compte.
• Assurer tout autre mandat ou action visant à éliminer ou limiter les risques associés aux travaux de construction pour les usagers des établissements scolaires et les résidants.

Autres informations

Autres informations
Type de poste : poste régulier à temps plein
Supérieur immédiat : coordonnatrice ou coordonnateur du secteur Environnement sain et sécuritaire
Date d’entrée en fonction : dès que possible.

Site Web

http://csdm.ca/travailler-csdm/offres-demploi/analyste-sante-securite-usagers/

Correspondance

Pour Postuler

Faire parvenir par courriel les documents suivants:

• Lettre de motivation
• Curriculum vitae
• Diplôme
• Pour les études effectuées hors Québec faire parvenir l’évaluation comparative et non le diplôme.

Courriel : srm-recrutement@csdm.qc.ca
Date limite pour postuler : mardi 22 octobre 2019

La CSDM remercie les candidates et candidats de leur intérêt. Cependant, nous communiquons seulement avec les personnes retenues pour une entrevue.

La CSDM s’est dotée d’un Programme d’accès à l’égalité en emploi et invite les femmes, les membres des minorités visibles, les membres des minorités ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées à présenter leur candidature. Les personnes handicapées qui le désirent peuvent recevoir de l’assistance pour le processus de présélection et de sélection.

Le personnel de la CSDM est soumis à la Loi sur la laïcité de l’État. Cette Loi prévoit, entre autres choses, l’obligation pour l’ensemble du personnel de la CSDM, d’exercer ses fonctions à visage découvert. Pour en connaître plus sur cette Loi : Loi sur la laïcité de l’état

Pour en savoir davantage sur la CSDM, consulter les sections La CSDM et milieux de vie de notre site Web.

Retour à la recherche