Blogue de la FCSQ

Actuellement les articles sont filtrés par: sondage léger
Réinitialiser ce filtre pour voir tous les articles

La solution démocratique

par Blogue.

La seule et unique raison invoquée par le gouvernement Couillard pour abolir la démocratie scolaire est le faible taux de participation aux élections scolaires. Non seulement s’agit-il d’un argument qui ne tient pas la route, mais la solution au faible taux de participation n’est certainement pas moins de démocratie. Au contraire, une société qui valorise la participation citoyenne devrait plutôt s’acharner à trouver des solutions. Et ce qui est le plus aberrant dans ce cas-ci, c’est que la solution est connue et qu’elle a fait ses preuves.

La tenue d’élections scolaires et d’élections municipales en simultané est une réalité dans plusieurs provinces canadiennes et états américains. Un système qui fonctionne très bien et qui n’est pas remis en question. Contrairement à ce que pensent certains détracteurs de cette avancée démocratique, les électeurs québécois ont l’intelligence nécessaire pour faire la différence entre les deux scrutins.

Qui plus est, les Québécois affirment eux-mêmes, sondage après sondage (Léger 2009, Léger 2012 et SOM 2015), qu’ils sont favorables à la tenue d’élections scolaires et municipales simultanées et qu’un scrutin conjoint les inciterait à aller voter. Même si la population tient à la démocratie, elle n’a pas beaucoup de temps à lui accorder. Pourquoi le gouvernement refuse-t-il de lui accorder la solution souhaitée et fait plutôt le choix de lui retirer un droit fondamental de notre société démocratique, celui de voter?

retour